Ce que vous ne savez pas sur le QI et ses impostures !

Written by on 30 décembre 2016

Testez votre QI, avez-vous le QI de Léonard De Vinci ou de Mozart et surtout avez-vous le potentiel pour réussir votre vie !

Voilà le genre de questions que vous avez déjà croisées lors de vos recherches ou discussions entre amis…

Et pour cause le QI vous en avez entendu parler souvent pour déterminer si vous étiez quelqu’un d’intelligent ou pas.

Comme toujours on simplifie au maximum les choses pour vous faire prendre des couleuvres pour des bouts de bois.

On va vous dire que Léonard De Vinci, Mozart ou encore Platon avaient des QI très élevé…sauf que la notion de QI a été inventé bien après leur mort !

Le problème c’est que à part un nombre compris entre 70 et 130, vous ne savez peut-être pas vraiment ce que représente le Quotient Intellectuel.

Vous allez voir comment le QI a été instrumentalisé via trois mensonges, trois supercheries, trois escroqueries.

Le QI et l’intelligence c’est différent !

Déjà si vous pouvez définir ce qu’est l’intelligence, vous devriez postuler pour le prix nobel de neurosciences (qui n’existe pas) !

Au moment où j’écris ces lignes, on n’arrive pas a définir ce qu’est l’intelligence.

C’est ce qu’affirme Robert Voyazopoulos (Psychologue de l’éducation nationale).

Est-ce que l’intelligence c’est avoir :

  • de la mémoire
  • de la logique
  • de l’adaptation
  • des raisonnements
  • des connaissances

 

C’est tout ça à la fois dans des proportions différentes selon chacun.

Les tests de QI sont formatés et minutés, ce qui signifie qu’ils ne reflètent qu’une partie d’intelligence à l’instant T.

Les professionnels l’utilisent comme un outil de diagnostic et non pour stigmatiser des carences chez les enfants. Le but est d’adapter le pédagogie en fonction de l’enfant et non de le formater à une SEULE méthode.

Revenons un peu à nos moutons, enfin à notre QI.

C’est une invention française, et c’est le psychologue Alfred Binet qui a inventé le test après 10 ans de tâtonnements, d’essais pour évaluer les retards chez les enfants.

Un enfant de 10 ans avait pour lui un âge mental en deçà ou au-dessus de ce même âge.

Pour déterminer cet age, il posait une série de question par rapport à un age, si l’enfant répondait à des questions au-delà de son âge alors il était dit en avance, et inversement.

Pa exemple

s’il a 4 ans il répond a des questions de 6 ans, il est en avance.

Il a 6 ans il s’arrête au question de 4 ans, il est en retard.

Alfred Binet casse les croyances du 19 ème siècle entre localisation de l’intelligence  et mesure de l’intelligence dans le cerveau comme on pouvait mesurer le poids ou la taille.

Le succès de la découverte de Binet est tel que ça va faire le tour du monde et un allemand va conceptualiser le QI par une équation toute simple.

L’age mental/l’age réel X 100 = le QI

Et ce QI est facile à confondre avec l’intelligence, c’est ce qui va amener à la première escroquerie.

1ère imposture  : Le test de QI ou le Saint Graal de l’entrée aux Etats Unis des immigrés de l’Europe de l’Est

Le traducteur de Binet s’appelle le docteur Godard et il proposait de faire passer les tests pas toujours adaptés pour accepter ou non les immigrés qui arrivaient à New York.

Le problème :

  • peu d’instruction
  • pas scolarisés
  • fatigués par le voyage
  • effrayés
  • ne parlaient pas la langue

 

En 1912 certains ne peuvent répondre à des questions comme il manque le filament de l’ampoule alors qu’ils n’ont jamais connu l’électricité.

Le test est faussé comme vous le voyez !

Mais les médecins en charge étaient eugénistes et se servaient du QI pour sauver la race humaine.

Selon eux il fallait enlever les mauvaises graines.

2ème imposturte : Le QI comme test pour trouver un bon établissement scolaire

A la sortie de la seconde guerre mondiale le psychologue Cyril Burt va aller encore plus loin avec le QI et son utilisation de sélection en 1945 !

Il impose sa vision d’une intelligence innée, génétique, et déterminée.

Jusqu’en 1971 les Anglais devaient passer un test de QI pour leur entrée en 6eme.

Selon le résultat au test, ils allaient dans des écoles prestigieuses, ou au contraire dans des voix de garage.

Burt apportait la justification scientifique de l’ordre social puisqu’il pensait que les gens à fort QI étaient des gens avec de bonnes situations.

5 ans après sa mort en 1976 il est accusé de fraude scientifique et le système pour entrer en 6eme est abandonné.

Seulement il y avait encore une supercherie à découvrir encore plus choquante !

3 ème imposture : Le déterminisme social et racial

1970 aux USA les noirs sont accusés d’engloutir l’aide sociale sans résultat.

Les scientifiques américains pensaient que c’était à cause de mauvais gènes.

Les noirs seraient d’une intelligence inférieure et ça serait génétique selon les propos du docteur William Shokley.

Un pavé dans la marre est jeté à la télévision américaine sur le plateau de Tony Brown.

Le docteur Shokley propose même une prime pour ceux (sexe race origine sociale) qui acceptent d’être stérilisés pour se débarrasser des QI faibles.

William Shokley, prix Nobel de physique pour l’invention du transistor a dépassé son domaine de compétence en choquant les manifestants qui le traitent de nazi.

20 ans plus tard sort le livre polémique The Bell Curve dans lequel les auteurs Richard Einstein (psychologue de Harvard) et Charles Murray (politologue), comparent les QI de 10000 américains selon les origines raciales, les origines sociales, diplômes et revenus.

Les auteurs de ce livre pensent que les politiques sociales ne peuvent changer quoi que ce soit face aux inégalités sociales.

La conséquence est d’entraîner des coupes dans le budgets des aides sociales. 40 milliards au total.

The Bell Curve prétend que la société est figée et que les groupes sociaux ne bougent pas ce qui est on le sait aujourd’hui est complètement faux.

Conclusion

Si le QI est un indicateur, il n’est en rien un déterminisme qui programme les gens à une vie heureuse ou pas.

Ce que les neurosciences démontrent, c’est que d’une génération à l’autre le QI augmente.

Et pour expliquer ça on peut parler de l’environnement qui est de plus en plus ouvert à la découverte, la communication mais aussi au fait que nous sommes plus entraînés pour ces tests.

Gènes et environnement ne peuvent plus du tout être séparés, mais ils sont liés.

C’est la plasticité du cerveau au service de la fin d’un déterminisme.

D’un constat avec le QI de Binet, vous pouvez augmenter vos capacités en changeant d’environnement.

Voilà pourquoi vous pouvez vous méfier de tout programme qui chercherait à prédire le destin des enfants !

Tagged as

Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge


ZEBRE ET NET RADIO

Bien etre réussite et nouveaux talents

Current track
TITLE
ARTIST